Trucs pour que votre chien arrête de japper

Un chien qui jappe peut être mignon au début, mais on s’en lasse habituellement rapidement. Chaque fois qu’un invité sonne à la porte, qu’un voisin passe devant la fenêtre ou encore qu’un autre animal se pointe le bout du nez, les aboiements du chien peuvent devenir agressants pour vous, mais également pour vos voisins. Voici quelques trucs pour que votre chien cesse de japper autant.

 

Dans un premier temps, il faut savoir que le chien jappe de manière instinctive. Si l’humain a la capacité de parler, le chien, lui, a recours au jappement pour s’exprimer. Lorsque le chien aboie, c’est d’abord pour avertir son maitre de la présence d’un intrus et parfois aussi pour éloigner cet inconnu. Le chien peut également japper par ennui. Enfin, il peut aboyer pour attirer l’attention lorsqu’il cherche à avoir quelque chose. Que ce soit de l’affection, une réaction de son maitre, de la nourriture ou encore un jouet, le chien peut avoir recours à son jappement pour susciter l’attention.

 

Pour limiter les jappements de votre chien, il est important de lui créer un environnement confortable où il ne sera pas incité à japper durant votre absence. Par exemple, lorsque vous quittez la maison pour le travail, vous pouvez fermer les rideaux pour éviter qu’il voit toutes les distractions à l’extérieur. Vous pouvez également mettre de la musique afin de cacher tous les autres petits bruits qui pourraient l’amener à japper.

 

Il est aussi recommandé d’entraîner son chien aux stimuli. Vous pouvez graduellement introduire des éléments qui susciteront son jappement, dans le but de l’entraîner à rester silencieux, en le récompensant pour ses bons comportements. Pour une aide plus particulière, n’hésitez pas à demander l’assistance de l’un de nos éducateurs canins.

 

Lorsque le chien aboie pour prévenir, il agit à titre de protecteur. Le maitre doit montrer à son chien qu’il n’a pas besoin d’être toujours aux aguets. Il est donc recommandé au maitre, dans les premiers temps, de se déplacer pour aller à la source de l’aboiement, et ainsi rassurer son chien. Il faut éviter de crier « chut » ou « arrête », car le chien associera votre animosité à un danger. Il faut également éviter de rassurer toutou lorsqu’il jappe, puisque le réconfort offert pourra être interprété comme des encouragements. Votre réaction ne fera que valider son jappement et renforcer son désir de protection.

 

Enfin, pour les chiens qui pourraient souffrir d’anxiété de séparation, l’antidote est le même que pour un humain : l’activité physique. Il a été démontré à maintes reprises que la pratique d’un sport permet de contrer la dépression par la libération de dopamine. Lorsque l’adrénaline redescend, le chien sera davantage fatigué et passera sa journée à dormir, plutôt qu’à japper. L’activité mentale peut également aider toutou à être plus reposé. Que ce soit par le biais du travailler son obéissance ou d’un jouet stimulant, faire travailler ses méninges lui permettra d’être serein et calme lors de votre absence.

 

Comme vous l’aurez constaté, il est important de s’attarder à la cause des jappements et non pas aux jappements comme tels. En traitant les problèmes à la source, vous habituez votre chien à des comportements sains. Pour plus de détails au sujet de nos cours de dressage, n’hésitez-pas à communiquer avec notre équipe. Au plaisir!

Demande d'informations

Nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

Préférences de rappel: