Comment accueillir un chiot à la maison

Comment accueillir un chiot à la maison

Adopter un chiot, c’est non seulement accueillir un nouveau membre dans sa famille, mais aussi avoir un impact direct sur le développement psychologique et physique d’un autre être vivant. Tout comme lorsqu’un enfant naît ou est adopté, les personnes en charge se retrouvent avec des responsabilités importantes.

 

Prendre son temps

Lorsqu’on va chercher le chiot chez l’éleveur, on le retire de son environnement. On l’éloigne de sa mère, de ses frères et sœurs, mais aussi des odeurs et des bruits auxquels il s’est habitué. Il faut donc s’attendre à ce que le chiot nécessite une période d’adaptation à son nouvel environnement et aux nouvelles personnes et animaux qui s’y retrouvent. Il n’est d’ailleurs pas conseillé d’adopter un chiot de moins de deux mois, car les premières semaines passées avec la mère sont primordiales à son développement.

Lors de la première nuit, il est fort probable que le chiot pleure. Le réconforter semble être la solution facile, mais elle vous compliquera la tâche sur le long terme. En réconfortant votre chiot qui pleure, cela revient à le récompenser dans ses comportements ainsi qu’à lui faire comprendre qu’il adopte le bon comportement dans la situation présente. Ainsi, il continuera à pleurer chaque fois qu’il voudra votre attention.

 

Adapter le foyer

Avant toute chose, il faut se procurer le matériel nécessaire. Les essentiels sont : une laisse de 6 pieds, un collier plat, deux bols non-versants adaptés à la grandeur de toutou, une brosse, un coupe griffes de taille adaptée, du shampooing doux ainsi qu’un harnais ou un transporteur pour la voiture.

De plus, l’usage de la cage vous facilitera la vie. La cage sert à protéger votre nouvel ami durant la nuit ou lorsque vous n’êtes pas en mesure de le surveiller, tout comme on utiliserait un berceau ou un parc pour un poupon. En effet, lors des premières semaines, il est préférable de sortir toutou de sa cage seulement lorsque vous pouvez lui consacrer toute votre attention. C’est lors de ces moments que vous allez commencer son éducation, jouer avec lui et développer votre relation. Laisser votre chiot hors de sa cage sans surveillance pourrait l’amener à développer des comportements que vous ne désirez pas, comme gruger les pattes de table ou faire pipi sur la plancher.

 

Quelques astuces

  • La ration quotidienne de votre chiot devrait être donnée en 2 à 3 repas. Les heures doivent être régulières. Vous inculquerez ainsi à votre chiot les bases d’un bon comportement alimentaire et contribuerez ainsi à son équilibre.
  • Outre la moulée, il est important de rationner le chiot quant à la quantité d’eau ingérée par jour. Afin d’éviter qu’il urine à tout moment, il faut arrêter de lui en donner une heure avant le dodo ou le moment de quitter. De ce fait, le chiot aura le temps de se soulager. Vous pouvez lui en donner pendant les repas afin de faciliter la digestion.
  • L’entrainement à la cage est la façon la plus rapide et la plus efficace pour mettre votre chiot propre. Si l’entrainement est fait correctement, votre chiot la considèrera comme son lit. De ce fait, il la gardera propre.
  • Tous les jouets de votre chien peuvent se briser et votre chien peut en avaler des morceaux. Les jouets les plus solides sont les kong en caoutchouc. Il est suggéré de vérifier les jouets du chien à tous les jours et d’enlever ceux qui sont brisés. Aucun objet ne devrait être donné sans surveillance.

 

Après tout, le plus essentiel consiste à consacrer temps, patience et amour à votre nouveau compagnon et le reste suivra naturellement. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de conseils!

Demande d'informations

Nous vous recontacterons dans les plus brefs délais.

Préférences de rappel: